Your browser does not support JavaScript!
Carouge GE
Carte

Carouge GE: 1 Terrain à acheter

Trier par:
agent
Besoin de l'aide d'un professionnel ?
Sollicitez un de nos courtiers partenaires locaux pour vous aider à trouver la bonne propriété.
Contacter un agent

Entre romantisme et bohème, une ville où il fait bon vivre

À deux pas de Genève, dont elle séparée par la rivière Arve, Carouge (carrefour en latin) compte près de 23 000 habitants, les Carougeois, dont la langue officielle est le français. Cette jolie ville, que certains qualifient de romantique et d’autres de bohème comparée à Genève, a un petit air d’Italie. Ce n’est pas par hasard puisque Carouge a longtemps appartenu au Royaume de Sardaigne. Elle est devenue, au fil du temps et des changements de nationalité, un important carrefour marchand. Elle a été rattachée à la Confédération Helvétique en 1816.   Carouge est reliée à Genève en quelques minutes par la ligne 12 du tramway. Pour la petite histoire, le premier tramway de Suisse, inauguré en 1862, assurait déjà la ligne Carouge-Place Neuve à Genève. C’est le plus ancien tronçon d’Europe toujours en service. Nombre de Carougeois travaillent à Genève ou dans les communes voisines, mais la ville elle-même compte environ 300 entreprises. Dans le bâtiment de la mairie, les archives communales sont parmi les plus anciennes du canton de Genève et font partie des biens culturels suisses d'importance nationale.

Immobilier : Vivre à Carouge

La ville est très proche de Genève et de son lac et elle est parfaitement desservie par les transports en commun. Pourtant, elle n’est pas un quartier de Genève et possède sa propre personnalité. Il y a des espaces verts – 22 parcs et jardins, une piscine olympique, de belles boutiques de luxe, d’artisanat ou de brocante, des galeries d’art, de beaux restaurants où l’on mange la célèbre fondue, des bars et des clubs branchés, ainsi que trois théâtres. Les événements culturels sont nombreux et de qualité. La ville est réputée pour son quartier du « vieux Carouge » dont les bistros en terrasse accueillent les promeneurs dès les beaux jours, pour ses arcades où il fait bon flâner et pour sa place du marché et sa fontaine monumentale, où s’installent trois fois par semaine des marchands de produits régionaux. Le patrimoine immobilier est en outre parfaitement conservé et dans les beaux immeubles anciens se cachent souvent terrasses et jardins. Indéniablement, il fait bon vivre à Carouge. Est-il utile de préciser que les prix de l’immobilier reflètent la qualité de la vie dans la commune ? Carouge est en moyenne la plus chère, hors Genève évidemment, de toutes les communes de la couronne genevoise.

Loading.....